11:16 - January 22, 2019
Code de l'info: 3468533
« Les lettres adressées par le guide suprême de la révolution islamiques sont une initiative pour transmettre le message de la révolution islamique d’Iran et les conditions qui sont apparues sous la République islamique.
Dans une interview accordée à Iqna, Seyed Ali Moghani, attaché culturel iranien en Allemagne a déclaré :« Les lettres du guide suprême de la révolution islamique d'Iran adressées à la jeunesse d'Europe et d'Amérique du nord, ont été publiées sur le site du Leader en quatre langues, le jeudi 2 février 2015, puis sur Internet. Dans ces lettres, les jeunes Occidentaux étaient appelés à une connaissance directe de l'islam. La deuxième lettre, publiée suite aux attentats terroristes en France, publiée en 9 langues et diffusée sur Internet, concerne la politique controversée des États-Unis et de l'Occident contre le terrorisme, les invasions militaires dans le monde islamique, la condamnation de l'attaque terroriste à Paris, les effusions de sang en Palestine, les violences de « l'Etat islamique » en Irak et en Syrie, et la nécessité pour tous, de lutter contre le terrorisme. » 
 
ضعف عملکرد مسئولان؛ دلیل نامه رهبری به جوانان اروپا/تشویق به شناخت قرآن در غرب
« Les services culturels iraniens en Allemagne, a-t-il dit, ont produit un clip de 160 minutes sur une enquête auprès de jeunes Allemands sur les lettres, à l'occasion du deuxième anniversaire de la publication des deux lettres du Guide suprême aux jeunes Occidentaux ».
 
Seyed Ali Moghani, représentant de l'Organisation de la culture et des relations islamiques en Allemagne, a déclaré au sujet de ces lettres : « Il est très clair qu’il s’agit d’une initiative pour transmettre le message de la révolution islamique d’Iran et les conditions qui sont apparues sous la République islamique. Les points mentionnés dans les lettres sont clairs, et sont ceux qui ont été expliqués et soulignés au cours des années qui ont suivi la révolution islamique. Cependant ce ne sont pas les gouvernements, des dirigeants politiques, des élites sociales et les médias, ni même l’opinion publique auxquels elles s’adressent, mais une génération spécifique des sociétés européennes et américaines.  »
 
Seyed Ali Moghani a souligné : « En sélectionnant la Jeunesse en Europe et aux Etats-Unis, ces lettres ont créé une nouvelle catégorie dans la sélection des cibles de la diplomatie culturelle iranienne. La diminution de la croissance démographique fait que la jeunesse actuelle, du moins en Europe, peut jouer un rôle efficace dans l'avenir. Le programme de cette année était de produire un clip de 160 minutes, d’interviews de 150 jeunes d’Europe et des États-Unis, sans mentionner la lettre et sans faire référence au guide suprême. Les personnes interrogées ont reconnu publiquement que "malheureusement, elles n’étaient pas assez liées aux livres célestes et au Coran, et cette série de conversations a montré que du moins en Allemagne, il existait des convergences sur les questions et les problèmes de la société humaine. Les jeunes Occidentaux se demandent pourquoi les valeurs de liberté et de respect de la dignité humaines, qu’on leur a enseignées, sont ignorées par les gouvernements occidentaux et européens, pour des raisons économiques, comme les ventes d’armes, et pourquoi les médias réagissent toujours si tardivement.  » 
 
Il a ajouté : «  Depuis la publication de la première et de la deuxième lettre, de nombreux services de traduction et de distribution ont été mis à la disposition des utilisateurs du réseau virtuel. Dans quelques semaines ou quelques mois, nous devrions entrer dans l’étape suivante. Ces lettres posent des questions à un groupe spécifique et l'invite, en fonction de sa propre conscience, à enquêter et à voir quelles sont les réponses à ces questions. Les lettres présentent une feuille de route pour la recherche, destinée aux jeunes Européens et Américains, mais aucune voie de réponse ne leur est donnée dans leur pays et dans l’internet.  »
 
Le représentant de l'Organisation de la culture et des relations islamiques en Allemagne a dit : « Nous devons nous demander pourquoi, jusqu'à présent, nous n'avons pas travaillé sur ces concepts. La cause fondamentale du manque d'attention à ce message, est que la géographie culturelle de notre public n'a pas été suffisamment connue. Dans chaque géographie et chaque environnement, le langage, les sujets de réflexion et les expressions changent.  La question qui se pose, peut être la suivante : Si la lutte contre l'occupation allemande a été une fierté et fait aujourd'hui partie des musées français, pourquoi ignorez-vous le droit de lutter contre l'occupation en Palestine, au Bahreïn et au Yémen ? Pourquoi ne condamnez-vous pas l’utilisation des bombes chimiques par Saddam Hossein contre l’Iran alors que vous condamnez les chambres à gaz d’Hitler ? Nous devons connaitre l'environnement culturel qui existe dans les différents pays puis questionner les médias et l'opinion publique sur des questions clés ».
Prénom:
Email:
* Commentaire: