11:51 - April 27, 2019
Code de l'info: 3469314
La oumma musulmane doit bénéficier des précieux enseignements du Saint Coran dans le sens de l’unité et la cohésion et éviter la dispersion.
Ali al-Dahawi, lecteur coranique anglais et représentant de l’Angleterre aux 36èmes compétitions coraniques de Téhéran, dans un entretien avec l’Agence iranienne de presse coranique, a déclaré : « J'ai commencé à apprendre la lecture du Coran à 16 ans, et j'ai participé à plusieurs compétitions coraniques en Angleterre. Les capacités d'enseignement et d'apprentissage du Coran au Royaume-Unis, ne ressemblent pas à celles des pays islamiques, mais il est possible de suivre des cours et de participer à des réunions hebdomadaires. 
 
Le lecteur coranique anglais a souligné : « J'assiste à des réunions d'enseignement du Coran et aux réunions du Centre islamique de Londres qui m’a désigné pour représenter l’Angleterre à ces compétitions. Il existe aussi des associations coraniques au niveau universitaire et les nouvelles technologies sont très efficaces dans l’apprentissage du Coran. Les lecteurs iraniens sont très réputés et à Londres, nous suivons les cours du professeur afghan, Seyed Jalal Ma’sumi, qui parle couramment l’anglais. »
 
« C’est la première fois, a-t-il ajouté, que je participe à des compétitions internationales comme celles de Téhéran qui sont réputées pour leur haut niveau dans les milieux coraniques ». 
Les compétitions internationales coraniques de Téhéran se sont déroulées du 9 au 14 avril 2019, à l’hôtel Homa et au mossalah « Imam Khomeiny » de Téhéran.  
Prénom:
Email:
* Commentaire: