13:27 - August 21, 2019
Code de l'info: 3470383
Achoura et Ghadir ont une place particulière dans la vie des musulmans indonésiens sunnites et chiites. Le deuil d’Achoura est célébré dans plusieurs villes du pays, en particulier à Bangkok, pendant les dix premiers jours du mois de Muharram et rassemble des centaines de milliers de personnes.
Ghadir est le deuxième événement important pour les musulmans sunnites et chiites, en Indonésie. Les cérémonies de l'Aïd al-Ghadir sont célébrées avec des rituels spéciaux de style arabe, inspirés des fêtes au Yémen. 
 
Ce jour-là, les femmes et les hommes vêtus de chapeaux et de vêtements blancs, se tiennent debout et récitent ensemble des poèmes en hommage au Prophète (as), à l’Imam Hassan (as) et à l’Imam Hussein (as).
شعرخوانی گروهی و پوشیدن لباس سفید مردم اندونزی در عید غدیر
Plus de deux millions de « Sadat », descendants du prophète (as), résident en Indonésie dont la plupart d'entre eux sont sunnites, qui invitent les gens chez eux ce jour-là, et leur offrent une variété de confiseries et de repas.
شعرخوانی گروهی و پوشیدن لباس سفید مردم اندونزی در عید غدیر
La visite aux tombes des parents et des aînés est également un des programmes de la journée de Ghadir en Indonésie. Cette fête existe depuis longtemps en Indonésie, mais malheureusement, beaucoup n’en connaissent pas l’origine et le message.
 
Le Centre islamique de Jakarta célèbre cette fête avec d’autres musulmans, en organisant des conférences scientifiques dans les universités, et des réunions religieuses.
Prénom:
Email:
* Commentaire: