15:32 - December 05, 2015
Code de l'info: 3458430
Beyrouth(IQNA)-Une cérémonie a été organisée par l’ambassade iranienne de Beyrouth, en l’honneur de Ghazanfar Roknabadi, ancien ambassadeur iranien au Liban, le 3 décembre 2015, au Hosseinieh al Barjawi dans le quartier Ber Hasan de Beyrouth, à laquelle participaient des personnalités politiques, religieuses, universitaires, médiatiques et diplomatiques du Liban, et des Palestiniens résidant au Liban.

Mohamad Fathali, ambassadeur iranien à Beyrouth, a déclaré que Ghazanfar Roknabadi avait toujours soutenu la résistance libanaise et la Palestine.
« A cause du manque de compétence du régime saoudien, cette année à Mina, des milliers de pèlerins ont perdu la vie et des centaines sont encore portés disparus. Le Guide suprême de la Révolution et le Président iranien ont exigé une enquête sur cette catastrophe », a-t-il dit.
Gabriel Katshia, ambassadeur du Vatican, en tant qu’ambassadeur le plus ancien, a présenté ses condoléances et déclaré que Roknabadi avait d’excellentes relations avec tous les groupes politiques et religieux au Liban.
Adnan Mansûr, ancien ministre des affaires étrangères libanais et ancien ambassadeur du Liban à Téhéran, a déclaré que Roknabadi était un homme résistant et responsable qui avait créé des liens étroits entre le Liban et l’Iran.
Cheikh Ahmad Al Zeïn, directeur de l’Association des religieux musulmans libanais, a présenté ses condoléances au leader et au peuple iranien, et déclaré que Roknabadi avait des relations étroites avec tous les groupes politiques et religieux au Liban. 
Roknabadi avait obtenu un doctorat de sciences politiques à l’université de Beyrouth, et entre 2010 et 2014, avait exercé la fonction d’ambassadeur d’Iran au Liban.
Roknabadi a été tué lors de la bousculade meurtrière de Mina lors des cérémonies du Hadj, et a été rapatrié après 64 jours en Iran et enterré au mausolée des cinq martyrs dans le quartier de Lavisan de Téhéran.
3459671

Prénom:
Email:
* Commentaire: