9:56 - September 16, 2019
Code de l'info: 3470602
À l'issue d'une réunion conjointe tenue à Kuala Lumpur, capitale de la Malaisie, deux partis d'opposition ont souligné la nécessité de renforcer l'islam en Malaisie et de protéger les droits des minorités. 
Les deux partis se sont engagés à respecter la constitution, à protéger les droits de la majorité malaise et à renforcer la position de la religion islamique dans le pays. Les deux partis qui représentent les musulmans malais, estiment que les intérêts du peuple sont menacés par l’influence des ethnies, chinoise et hindoue, dans les décisions gouvernementales.
 
Ahmad Zahid Hamidi, chef du parti « Organisation nationale des Malais unis » (UMNO), a déclaré lors de la cérémonie de signature à laquelle assistaient des milliers de membres des deux partis, que les tensions actuelles avec le gouvernement étaient dues au manque de leaders malais courageux et compétents.
 
Abdul Hadi Avang, dirigeant du parti islamique de Malaisie, a déclaré : « En dépit des différends dans le passé, le parti islamique et le parti UMNO sont parvenus à un terrain d'entente et le conflit entre les deux partis, va désormais prendre fin.
 
Le Premier ministre malais Mahatir Mohammed dirigeait une coalition lors de l'élection générale de l'année dernière, qui a remporté une victoire historique et a réussi à faire tomber la coalition gouvernementale qui dirigeait la Malaisie depuis six décennies, en dénonçant la corruption qui existait en son sein, mais le gouvernement Mahatir Mohammed a été obligé de reculer bon nombre de ses projets de réforme en raison des réactions violentes des opposants et des députés conservateurs.
Prénom:
Email:
* Commentaire: