9:46 - September 17, 2019
Code de l'info: 3470614
La conférence internationale sur les Frères musulmans a mis fin à ses travaux à Istanbul en soulignant l’importance de créer un centre d’études sur les minorités musulmanes à travers le monde.
Les participants à la Conférence internationale d'Istanbul sur l’histoire et l’avenir des Frères musulmans, ont souligné l'importance du rôle des femmes et des jeunes dans la réalisation des projets de ce mouvement, et insisté sur la nécessité de la formation de personnes compétentes pour les Centres d'études sur les minorités musulmanes.
 
Dans leur déclaration finale, les participants ont insisté sur la volonté des nations islamiques de se libérer de l'oppression et de la tyrannie, et ont demandé aux citoyens des pays islamiques de choisir leurs dirigeants sur la base de mécanismes démocratiques.
 
Azam al-Ayoubi, secrétaire général de l’Association islamique du Liban, a prononcé le discours de clôture et déclaré que les Frères musulmans avaient toujours eu une approche pacifique et modérée, et s’étaient toujours opposés à l’extrémisme dans les actes et les idées.
 
Mohammed Ahmed Rashid, chercheur et penseur musulman, et un des leaders les plus éminents des Frères musulmans en Irak, a déclaré : « Les Frères musulmans sont le seul mouvement au monde qui possède une organisation, une pensée avancée et une perspective politique unique ».
 
La Conférence internationale des Frères musulmans qui s'est tenue les 14 et 15 septembre 2019, avec la participation de 500 penseurs, érudits et prédicateurs musulmans du monde entier, a souligné la nécessité pour les Frères musulmans, de respecter la modération, de défendre la cause palestinienne et de soutenir les minorités musulmanes.
Prénom:
Email:
* Commentaire: