7:54 - November 16, 2019
Code de l'info: 3471110
« I’m very glad to be at Harvard ». La joie exprimée mercredi 13 novembre par Dani Dayan, Consul général d’Israël à New York, fut de courte durée… On imagine aisément qu’elle a dû laisser place à la stupeur, et à un grand moment de solitude, devant un amphithéâtre qui, à ces mots, s’est aussitôt vidé de ses étudiants.
La scène de cette protestation silencieuse, qui a infligé le plus cuisant des camouflets à l’ambassadeur de l’Etat d’apartheid, avait pour cadre la prestigieuse université de Harvard et, comme principaux protagonistes, des étudiants en droit. “Les colonies constituent un crime de guerre”, était-il écrit sur les affichettes qu’ils brandissaient en partant.
 
Que restera-t-il de la conférence intitulée « La stratégie juridique pour les colonies de peuplement israéliennes » ? Le gros flop qu’elle a fait dans l’une des enceintes académiques les plus renommées au monde, et la vague d’indignation que soulèvent jusque sur ses bancs, et particulièrement sur ses bancs, l’impunité scandaleuse d’Israël, ses violations massives des droits des Palestiniens et du droit international.
oumma
Prénom:
Email:
* Commentaire: