11:56 - November 17, 2019
Code de l'info: 3471131
La douzième réunion du Conseil suprême de l'éveil islamique s'est tenue le troisième jour de la 33ème Conférence sur l'unité islamique, au salon Zomorod de l'hôtel Parsian Azadi de Téhéran.

Ali Akbar Velayati, président de l'Assemblée mondiale de l'éveil islamique, a commémoré le souvenir des martyrs et des membres décédés du Conseil suprême, dont l'Ayatollah Asef Mohseni, et a fait allusion aux évolutions dans le monde de l’islam.

« L’Arrogance mondiale dirigée par les États-Unis suite à la défaite de sa nouvelle stratégie et des guerres par procuration dans la région de l'Asie occidentale, a pris des mesures pour atteindre ses objectifs pervers notamment la sécurisation du régime sioniste, la domination des artères économiques et énergétiques de la région, la reconstruction de son hégémonie, la promotion de la démocratie libérale occidentale et un terme à la croissance de la culture islamique », a-t-il dit.

Faisant référence aux mesures prises pour renforcer l'occupation du régime sioniste avec le transfert de la capitale de Tel Aviv à Qods Sharif, il a ajouté : « La reconnaissance des hauteurs du Golan en tant que territoire du régime d'occupation, le soutien financier et en armements pour renforcer le Dôme de fer, les relations de certains États arabes réactionnaires avec le régime sioniste, la pression maximale sur l'Iran, le renforcement des sanctions et le renversement des états de droit favorables à la résistance, sont des actions dans lesquels les États-Unis sont impliqués avec le régime sioniste et certains dirigeants de la région, contre le monde de l’islam.

Le conseiller du chef suprême des affaires internationales a souligné que l'axe de la résistance suivait et mettait en œuvre ses plans dans la poursuite d'une politique de résistance active, et a abordé ensuite la question du « Deal du siècle » et la réponse à donner aux caprices de l'ennemi.

Se référant à la propagande des ennemis sur la mort de Baghdadi, leur allié et chef du groupe terroriste de Daesh, pour se déculpabiliser de leurs crimes dans la région, Velayati a déclaré qu’ils voulaient par-là, avec l’aide des services de sécurité et de leurs agents, créer des troubles en Irak et au Liban, mais que ces complots avaient échoué grâce à la perspicacité des peuples et leur obéissance aux grands religieux.

« La nouvelle stratégie américaine est une occupation ouverte et illégale des infrastructures et des installations pétrolières à l'est de l'Euphrate et dans le nord de la Syrie, ainsi qu'une tentative de vol à main armée pour empêcher les gouvernements de diriger le pays et permettre des attaques directes ou par procuration de la part du régime sioniste. Tous les intellectuels responsables et les citoyens de la région doivent être au courant des projets des colonisateurs et des pays hégémoniques. Au cours des 40 dernières années, l’Iran a toujours été attaqué par des ennemis féroces, et a traversé des étapes difficiles comme la guerre, les sanctions, les assassinats, les séditions internes, les actes de vandalisme et des centaines de complots lâches dont le dernier consiste à saper les esprits et à frapper les intérêts de l'Iran », a-t-il dit avant de présenter un rapport sur les activités de l'Assemblée au cours de l'année écoulée, dans le cadre de 9 commissions spécialisées.

Le cheikh Naim Qassim, secrétaire général adjoint du Hezbollah libanais, a souligné l'importance de l'éveil islamique et de la question palestinienne, et déclaré : « L'islam est notre feuille de route et nous pouvons réaliser une plus grande unité. Si l’Ummah islamique fait bon usage de ses capacités, sa victoire est certaine. La Palestine est l’objectif principal du mouvement de résistance et le monde islamique est unanime sur cette question qui remonte à l'oppression du peuple de Palestine, aux complots des ennemis, au pillage des biens des Palestiniens et à l’impuissance des pays islamiques de participer à l'axe de la résistance. Aujourd’hui, l’axe de la résistance est une nécessité et tout succès obtenu dans cet axe, vient de la République islamique d’Iran et du guide suprême ».

Le ministre syrien des dons islamiques, Cheikh Abdul Sattar Mohammad al Sayed, a déclaré que les wahhabites commettaient des crimes dans le monde de l’islam, et qu’il n’était pas nécessaire d'agrandir les mosquées et les Husseiniah mais de développer l’éveil islamique.

Le représentant d'Ansarollah au Yémen a déclaré qu'Israël cherchait à anéantir la Palestine et les pays islamiques, affirmant que ce régime d'occupation n'était pas en mesure d'affronter l'axe de la résistance et que nous devions connaître nos ennemis.

3857445

Prénom:
Email:
* Commentaire: