9:05 - December 10, 2019
Code de l'info: 3471349
Le président de la République, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré que la brutalité d’Israël était encouragée par certains pays arabes.
M. Erdogan a pris la parole lors du sommet des Ministres des Affaires sociales de l’Organisation de la coopération islamique.
 
Il a exprimé que les pays musulmans renfermés sur eux-mêmes pour diverses raisons gaspillaient leurs moyens et leur énergie, et que la Turquie était seule à contester l’oppression à Jérusalem et en Palestine. Il a ajouté que la brutalité d’Israël était littéralement encouragée par les pays occidentaux et certains pays arabes.
 
Il a signalé que la perception impérialiste de diviser pour mieux régner dans les pays musulmans continuait.
 
« Plus nous défendrons les enfants, les femmes, les personnes âgées et les handicapés face aux menaces d’origine occidentale, mieux nous protégerons notre structure familiale. Nous devons être vigilants face à l’érosion due à l’expansion des contenus d’origine occidentale dans les outils de communication. En protégeant nos frontières, nous devons rapidement combler toute lacune, toute faille qui pourrait conduire à l’emprisonnement de nos cerveaux. », a-t-il déclaré.
 
Il a affirmé que personne n’aurait le courage d’endosser le fardeau des réfugiés potentiels atteignant le nombre de 9 millions, y compris ceux qui sont en Turquie, et que les autres pays finiront tôt ou tard par soutenir les projets de la Turquie pour la création de nouvelles localités.
 
Il a également réagi au président français Emmanuel Macron qui a tenté d’associer l’islam au terrorisme dans son discours et rappelé que l’islam signifie la paix.
 
Le président turc s’est en dernier lieu exprimé au sujet des manifestations en France.
 
« Il y a les Gilets jaunes en France, allez, résous la question, arrête-les. Pourquoi n’y parviens-tu pas ? », a-t-il lancé.
trt
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: