11:16 - December 10, 2019
Code de l'info: 3471355
De nombreux soldats musulmans ont combattu en Europe pendant la Première Guerre mondiale, mais leur rôle dans la guerre, a été largement oublié. De nouvelles recherches ont révélé des exemples de leur courage et de leurs relations avec les autres soldats, qui pourraient permettre de lutter contre l’islamophobie et les préjugés à l’encontre des musulmans.

Luc Ferrier, président de la Fondation « Héros oubliés », est convaincu que les alliés n'auraient pas pu gagner la guerre sans l’aide des troupes musulmanes et qu’une information du public sur la contribution des musulmans, peut aider à lutter contre l’islamophobie croissante en Europe, et à donner aux immigrés un plus grand sentiment d'appartenance.


« Sur le mur du cimetière de Menin dans la ville d'Ypres en Belgique, se trouvent les noms de 54607 soldats qui n’ont pas de tombes spécifiques. Parmi eux, se trouvent les noms de 412 soldats indiens, dont certains étaient musulmans. Cependant, au sujet de ces soldats et des 2,5 millions de musulmans qui ont combattu pour la Grande-Bretagne, la France et la Russie pendant la Première Guerre mondiale, nous n’avons pas d’informations. Initialement, le but de la fondation était de découvrir comment les musulmans des anciennes colonies européennes avaient combattu aux côtés des forces alliées », a-t-il dit.


Luc Ferrier qui n'est pas musulman, a créé cette fondation en 2012, après avoir découvert les souvenirs de son grand-père des combats de la Première Guerre mondiale.


« J'ai été impressionné par le respect qu'il avait pour ses frères musulmans. Dans nos recherches, nous avons trouvé de nombreux documents et lettres, et des journaux personnels qui contiennent des récits sur les soldats musulmans, chrétiens et juifs, leur combat et leurs expériences, malgré la difficile situation qui existait dans les tranchées », a-t-il dit.
3862654

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: