9:22 - February 18, 2020
Code de l'info: 3472018
Téhéran(IQNA)-« Un complot visant à dénigrer les musulmans et à déclencher une guerre religieuse est en cours », a déclaré le groupe nigérian de défense des droits des musulmans dans un communiqué, qui a aussi félicité la police de l'État de Kaduna d'avoir arrêté les auteurs d'attaques contre des églises dont avaient injustement été accusés les musulmans.
Selon les services culturels iraniens, la police de l'État de Kaduna a arrêté un suspect qui envisageait un attentat à la bombe dans l'église du district de Sibun Tasha après les manifestations à Lagos et les récentes accusations de l'Association chrétienne du Nigeria selon lesquelles des musulmans envisageraient d’attaquer des églises chrétiennes.
 
À la suite de l'annonce de l'arrestation de Nathaniel Samuel, soupçonné d’être responsable de l’attentat contre l'église de Kaduna (État du Nigeria central) par la police d'État, le groupe nigérian des droits de l'homme et des droits des musulmans a publié une déclaration remerciant les autorités de l'État et la police locale, et a dénoncé un complot pour discréditer les musulmans et créer une guerre religieuse, complot dont pourraient être responsables des éléments de Boko Haram et d'autres groupes de division.
 
Le groupe nigérian des droits de l'homme et des droits des musulmans a souligné que Dieu avait dénoncé les complots des criminels et des menteurs, et que les organisateurs des manifestations de Lagos devront annoncer si ces complots et le meurtre des chrétiens étaient l'œuvre des musulmans ou de gens manipulés par des groupes politiques qui ne recherchent que leurs intérêts.
Prénom:
Email:
* Commentaire: