9:58 - February 26, 2020
Code de l'info: 3472101
Téhéran(IQNA)-En présence de son hôte qatari, Tamim, le président tunisien, Kaïs Saïed a été très clair : la Palestine n'est pas un terrain vague à vendre!
C'est une mise en garde contre Israël mais aussi un soutien ferme à la Résistance palestinienne qui vient de mettre au pas à nouveau le régime israélien en moins de 36 heures! En allusion claire au président US, le président Saïed a souligné que "la Palestine n'est pas soumise au droit immobilier" et que" la noble Qods serait la capitale éternelle de la Palestine.
 
Lors d’une conférence de presse conjointe tenue lundi 24 février avec l’émir du Qatar, le président tunisien a déclaré que la cause palestinienne resterait à l’ordre du jour tant que le peuple palestinien serait exposé à cette "oppression".
 
« La Palestine n'est pas un jardin ou un terrain à vendre et elle n'est pas soumise au droit immobilier », a réaffirmé le président tunisien. Et de poursuivre : « La Palestine appartient aux Palestiniens ».
 
Kaïs Saïed a fait de la cause palestinienne l'un des principaux piliers de sa campagne présidentielle. Dans ses précédents discours, il considérait la normalisation avec Israël comme une "grande trahison".
 
Il a également considéré la Tunisie dans un "état de guerre" avec Israël qui a bombardé la ville tunisienne de Hammam Chott en 1985, tuant des dizaines de Tunisiens et de Palestiniens.
 
Evoquant un autre dossier chaud, la Libye, le président tunisien a été aussi trop combatif. Il a déclaré qu'une deuxième réunion des chefs de tribus libyens se tiendrait prochainement en Tunisie, en vue de trouver une solution pacifique en Libye, comme ce fut le cas en Afghanistan.
 
L'émir du Qatar a pour sa part qualifié d’excellents des liens entre son pays et la Tunisie. « Nous avons parlé du développement des relations dans les domaines de l'investissement, de la sécurité et de la défense, en attendant d’accueillir le président tunisien au Qatar », a-t-il conclu.
Prénom:
Email:
* Commentaire: