L’Arabie Saoudite a permis à un nombre limité de musulmans d’accomplir la prière à côté de la Kaaba au mois béni de Ramadan.