Téhéran(IQNA)-Le secteur des corans manuscrit du musée de l’Astan de l’honorable Masoumeh (sa) jouit d’une grande importance, en raison du nombre élevé et la diversité des œuvres et des méthodes privilégiées utilisées dans la décoration des livres dont l’enluminure, la reliure et la calligraphie.

Certains corans exposés au musée datent des premières années de l’histoire de l’islam, deuxième et troisième siècles, coïncidant avec le règne des califes abbassides et d’autres ont été manuscrits dans d’autres périodes islamiques, durant les seldjoukides, ilkhanides, timourides, safavides et qâdjârs.

Un grand nombre de ces corans sont de l’époque safavide, connue dans l’histoire de l’Iran, pour l’essor des différentes disciplines de l’art.