8:06 - July 07, 2020
Code de l'info: 3473381
Téhéran(IQNA)-Les dirigeants de trois pays arabes auraient transmis à l’entité sioniste qu’ils seraient indifférents à l’annexion de pans de la Cisjordanie occupée et de la vallée du Jourdain
Ces trois pays seraient l’Arabie saoudite, l’Egypte et les Emirats arabes unis ont fait savoir qu'ils se contenteraient de condamnation symbolique, sauf au cas où des actes de violence éclatent sur le terrain, a révélé le quotidien israélien en ligne Israel Yahom,
 
« De nombreux dirigeants du monde arabe ont transmis des messages à Israël en disant qu’ils seraient indifférents à l’opération d’annexion », a rapporté le journal, à la foi de sources politiques israéliennes.
L’annonce de cette annexion prévue au début de ce mois-ci attend le moment propice.
 
« Lors de conversations à huis-clos effectuées récemment avec des dirigeants arabes, il a été dit qu’ils sont pour la politique de « la main sur la gâchette», concernant les ripostes de leurs Etats à l’encontre de la démarche israélienne si elle est exécutée. Pourtant ils sont eux-mêmes indifférents face à cette opération et se contenteront de réactions symboliques », ont ajouté ces sources.
 
« Mais si des actes de violences éclatent sur le terrain, cela affecterait leurs positions et ils seraient alors contraints d’œuvrer contre le plan d’annexion », auraient-ils toutefois signalé, selon le journal.
 
« C’est dans cet esprit que des messages sont parvenus d’Egypte, d’Arabie saoudite et des Emirats. La seule partie arabe qui a exprimé une ferme opposition à la souveraineté a été le roi Abdallah de Jordanie. Il a expliqué que les intérêts jordaniens résidaient dans une présence militaire sur le long terme tout au long de la frontière occidentale du royaume. Pourtant, il craint que l’annexion ne soulève une vague de protestations qui puisse ébranler la stabilité du royaume. Raison pour laquelle il va agir contre elle dans les scènes régionales et internationales »
 
Selon Israel Yahom les messages neutres des dirigeants arabes sur l’annexion correspondent à leurs déclarations en public. A l’exception de l’opposition fracassante du roi de Jordanie.
 
« La plupart des rois et des présidents s’abstiendront de se préoccuper de l’annexion. Mêmes ceux qui s’y opposent le font à voix basse », estime le quotidien proche du Premier ministre Benjamin Netanyahu.
 
Il ajoute : « Lorsque les dirigeants arabes voient à l’extérieur, ils savent très bien qu’ils ne peuvent compter sur leurs armées. Ils voient les revers continus des Saoudiens dans leur guerre contre les houthis au Yémen ».
 
Et de conclure : « après des décennies pendant lesquelles ils ont haï Israël et dénigré leur citoyens, les princes gâtés d’Arabie saoudite, de Dubaï, d’Abu Dhabi, et du Koweït ont changé d’orientation. C’est l’explication de cela, au summum des préparatifs pour l’annexion, les EAU ont déclaré à deux reprises durant les semaines qui se sont écoulées des accords de coopération sanitaire avec Israël ».
Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: