11:00 - February 17, 2021
Code de l'info: 3475796
Téhéran(IQNA)-Un expert et avocat palestinien a souligné que l'arrestation des dirigeants du Hamas par le régime sioniste, avait pour but d'affaiblir les groupes de résistance à l’approche des prochaines élections palestiniennes.

Selon le site d'information Al-Jazeera, les forces du régime sioniste d'occupation ont attaqué la ville de Naplouse dans le nord de la Cisjordanie, et arrêté deux dirigeants du Mouvement de résistance islamique palestinien (Hamas), le cheikh Yasser Mansour, membre de l'Assemblée législative palestinienne, et le cheikh Adnan Asfour.

Mohammad, fils du cheikh Adnan Mansour, a déclaré que des hommes armés avaient pris d'assaut leur maison vers 2 heures du matin, brisé la porte et emmené le cheikh qu’ils avaient menotté.

Dans la région de Zawata, à l'ouest de Naplouse, des soldats israéliens ont fait irruption au domicile du Cheikh Yasser Mansour âgé de 54 ans, et l'ont emmené dans leurs véhicules militaires.

Ces deux dirigeants du Hamas ont déjà été arrêtés à plusieurs reprises, par le régime sioniste, et détenus pendant plusieurs années.

Les forces israéliennes ont arrêté d’autres jeunes de Cisjordanie et des affrontements ont éclaté entre les forces israéliennes et des civils palestiniens dans plusieurs zones, les forces israéliennes tirant des gaz lacrymogènes sur les Palestiniens.

Fouad al-Khafash, avocat et chargé de la question des prisonniers de guerre palestiniens, a déclaré que ces arrestations constituaient une ingérence directe dans les élections palestiniennes, pour affaiblir des groupes palestiniens comme le Hamas, et étaient un message direct adressé au Hamas et à ses dirigeants, avant les élections.

Riyad al-Ashqar, chef du Centre d'études sur les prisonniers palestiniens, a également déclaré qu'avec l'arrestation d'un autre membre de l'Assemblée législative palestinienne, 11 anciens membres de l'Assemblée législative palestinienne étaient actuellement détenus par le régime sioniste et que la détention de membres de l'Assemblée législative palestinienne n'avait aucune justification légale et était contraire aux règlements internationaux.

Un autre membre du parlement palestinien, Mohammad Maher Badr, a été arrêté par le régime sioniste le mois dernier.
3954423

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: