9:28 - July 27, 2021
Code de l'info: 3477473
Le commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique évoque la vigilance extraordinaire du Hezbollah face aux agissements israéliens, dénonçant une hostilité de longue date des États-Unis dont tous les complots anti-iraniens sont tombés à l'eau à l'heure actuelle.

Le commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique (CGRI), le général de division Hossein Salami, a participé ce lundi 26 juillet à une cérémonie tenue à l’occasion de l’opération Mersad, à Kermanchah dans l’ouest du pays. Lors de cette cérémonie commémorative, le général Salami a rendu hommage au souvenir des courageux combattants et à la résistance du peuple de la province de Kermanchah au cours de cette opération de la fin de la guerre imposée par l’ancien régime baathiste irakien, opération qui de plus était marquée par la trahison du groupuscule terroriste de l’Organisation des Moudjahidin-e Khalq (OMK), communément appelé Monafeghine (Hypocrites) en Iran.

À ce sujet, le général Salami a affirmé qu’aucun peuple ne pourrait parvenir à la grandeur sans faire preuve de résistance et de lutte acharnée sur la voie de Dieu.

« Notre indépendance et notre autorité découlent du sang de nos martyrs grâce à qui tout le territoire du monde musulman s’est transformé aujourd’hui en un champ de bataille que fuient les puissances arrogantes », a affirmé Salami.

« Les martyrs sont la source de l’éveil », a affirmé le commandant en chef du CGRI, ajoutant que « le Liban et le Hezbollah libanais résistent de nos jours avec force et autorité face aux sionistes ». « Le moindre agissement de l’ennemi suffit pour que le Hezbollah passe à l’acte et le tue dans l’œuf », a-t-il ajouté.

Plus loin dans ses déclarations, Salami a fait allusion à la politique de pression maximale adoptée par les États-Unis face à la nation iranienne :

« Maintenant que les ennemis ont réalisé qu’il est impossible de vaincre le peuple iranien par la guerre à la manière dure, ils ont recouru à d’autres complots tels que la sanction, dans le vain espoir de désolidariser le peuple et l’ordre islamique à coup de pression économique. Qu’ils sachent que les sanctions économiques, bien qu’elles exercent une pression sur le peuple, finiront par aboutir à la victoire de l’Iran islamique. »

La pauvreté, le décalage de développement et le pillage des richesses nationales ; voici ce que l’Amérique souhaite pour les nations du monde, d’après le général de division Salami qui a, par la même occasion, tenu à dire que les conspirations des États-Unis contre le peuple iranien ont perdu toute leur efficacité.

« Dès le lendemain de la Révolution islamique, nos ennemis, les États-Unis en particulier, se sont livrés à toutes sortes d’hostilité, cumulant menaces, sanctions et assassinats contre le peuple iranien, mais notre peuple n’a jamais capitulé ; il a poursuivi son chemin avec plus de détermination », a ajouté le général Salami, commandant en chef du Corps des gardiens de la Révolution islamique.

presstv

Prénom:
Email:
* Commentaire:
* captcha: